Éphéméride

Mercredi 26 juillet 2017
Semaine 30

207 ème jour de l'année
Fête du jour: Anne

Calendrier
Mairie

4, rue principale
57850 Haselbourg
Tél/Fax: 03 87 08 82 80
Contact par courriel

Maire:
Michel WITTMANN
Secrétaire de mairie:
Anita PFALTZGRAFF


Permanences :
lundi: 17h à 19h
jeudi: 18h à 20h

Galerie photos
Accès restreint
Rechercher
Recherche
 
Fermer

logo_qwant.png

Au VIème siècle, commence l'évangélisation de la région. Un moine itinérant, originaire d'Ecosse du Sud, s'arrête dans notre région entre 510 et 520. Il s'agit de St Fridolin, encore vénéré aujourd'hui.

02saint_fridolin.jpg

Se rendant en Allemagne, il est passé par la vallée de Schacheneck où les habitants du petit village de Fischbach lui ont offert l'hospitalité. La chapelle, qui porte le nom de St Fridolin, date du 11ème siècle, il n'en reste plus que des ruines. Une construction en bois abrite un baptistère du IXème siècle. Il pèse 1,5 tonnes, fait 1,30m de diamètre extérieur, et a été classé Monument Historique, en 1898. Un autel a été érigé en plein air en souvenir des victimes des deux guerres, et une messe a lieu tous les lundi de Pentecôte. Ce pèlerinage attire beaucoup de fidèles. Le prêtre bénit à cette occasion l'eau d'une source qui jaillit au bas de la chapelle et à laquelle on attribue le pouvoir de guérir maladies de peau et maladies de gorge infantiles. Selon la tradition locale, les luthiers s'étaient installés dans cette vallée sans doute au XVIIème ou XVIIIème siècle, pour y confectionner des instruments à cordes, d'où les noms de Gross-et Kleingiggenmacher données aux vallons s'ouvrant dans le prolongement du Schacheneck vers Hellert.

Au IXème siècle, la région avait un aspect bien différent de ce que nous connaissons aujourd'hui : une seule vaste forêt de chênes et de feuillus recouvrait tous les versants, donnant refuge à beaucoup de gibier, aux ours et aux hordes de loups. On raconte que Charlemagne aimait à venir chasser dans cette forêt particulièrement giboyeuse.

Richarde, fille du duc d'Alsace et épouse de l'empereur Charles le Gros, fonda en 880 l'abbaye d'Andlau. Elle fit don à cette abbaye des villages de Haselbourg et de Fischbach, et de nombreux autres biens dont certains entreront dans la formation du comté de Dabo. Ce domaine s'étendait de Walscheid (Walterescette) jusqu'au Birkenwald et comprenait Dabo, Wagenbourg, Obersteigen. Le village de Haselbourg est mentionné en 1050 dans une légation du Pape Léon IX, au couvent de Hesse. Le ruisselet qui s'écoule par la vallée de Schacheneck, s'appelle aujourd'hui encore Andlau.

Au XIIIème siècle, Fischbach et Haselbourg, sont donnés en fief par l'abbesse d'Andlau, aux seigneurs de Dicka. Le chroniste du couvent rapporte qu'après l'extinction de cette famille en 1362, c'est Wilhelm de Greiffenstein (Griffon) qui les prit en fief. Fischbach et Haselbourg furent détruits une première fois en 1444 au passage des Armagnacs.

Après la mort des seigneurs de Greiffenstein, au XVème siècle, le noble conseiller Johan Hofwarth von Kirchheim en disposa jusqu'en 1493. Ce dernier vendit Fischbach à Sébastien Schach, un riche bourgeois de Strasbourg qui donna son nom à cette vallée et qui fit construire un moulin et une scierie, sur l'Andlau.

Le village de Haselbourg, qui avait été engagé, finit par appartenir en 1478 au ganerbiat des Sickingen, seigneurs de Lutzelbourg. Malheureusement le turbulent Franz von Sickingen, s'était attiré les foudres du prince électeur palatin, comte de Lutzelstein, qui en accord avec d'autres grands seigneurs, annexa Lutzelbourg au comté, ainsi que Haselbourg et le ban de Fischbach. Haselbourg fut détruit, comme le château de Lutzelbourg, en 1523, à l'exception d'une seule ferme.

En 1525, la guerre des paysans ravagea l'Alsace ; 300 serfs de Dabo se joignirent à ce soulèvement, mais les troupes du duc Antoine de Lorraine, passèrent le col de Saverne et par la route de Haselbourg, et massacrèrent 18.000 rustauds près de Saverne.

Période palatine :

A partir de 1568, le comte Jean-Georges de Veldenz-Lutzelstein, seigneur protestant, fit reconstruire Haselbourg par des huguenots. Le meyer du village était nommé par le seigneur. Avant sa destruction le village dépendait depuis le XIIème siècle de la paroisse de Mittelbronn, mais il est probable que des moines de l'abbaye de Marmoutier venaient desservir la communauté dès le VIIème siècle. Les misères financières du comte Jean-Georges, l'amenèrent à engager en 1582 Haselbourg et Lutzelbourg à deux gentilshommes lorrains, les Beauveau et Savibny moyennant la somme de 12.000 florins. Deux années après, en 1584, le prince vendit Haselbourg et d'ailleurs toute la seigneurie de Phalsbourg au duc Charles III de Lorraine.


Date de création : 05/02/2014 • 18:59
Dernière modification : 19/02/2014 • 22:04
Catégorie : - Historique
Page lue 1328 fois

 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Moyen Age

Mentions légales - Mise jour le : 15/06/2017 - Statistiques  Piwik